Atelier

Atelier

Ressorts 

Le fau­teuil club, tel que l’ont conçu les tapissiers jusque dans les années 40, doit son orig­i­nal­ité à la tech­nique de sus­pen­sion par ressorts présents dans son assise, son dossier mais aussi sur la devan­ture de l’assise  et sur les accoudoirs (pour éviter un écrase­ment pré­maturé de la garniture).

ressorts

mise en crin

Garniture

Ce sys­tème de sou­p­lesse au niveau des ressorts est com­plété par un rem­bour­rage en crin naturel. La pre­mière gar­ni­ture est en crin végé­tal. Cette matière sert prin­ci­pale­ment à la mise en forme et à la résis­tance du fauteuil.

Pour le con­fort et un meilleur rebondi, la gar­ni­ture de fini­tion est com­posée de crin ani­mal

Revêtement 


Le revête­ment est une com­posante majeure du fau­teuil club. Les matières util­isées ont évolué selon les époques, les modes mais égale­ment les tech­niques indus­trielles : tissu, velours, sim­ili, bycast, cuir vachette.Toute­fois­, la valeur sûre, véri­ta­ble mar­que d’authenticité et de haut de gamme, est le cuir pleine fleur dit « basane » (peau de mou­ton traitée végé­tal dont la fab­ri­ca­tion orig­inelle, se trouve dans le sud de la France).

 

peaux basanes

 

carcasse

Ma méthode de fabrication respecte le fauteuil club originel

 Carcasse

Le hêtre massif, tra­di­tion­nelle­ment util­isé pour l’ossature et le piète­ment, est un gage de robustesse et assure la péren­nité de la struc­ture du fauteuil.
Je réalise mes propres plans et  peux donc faire un fauteuil sur mesure

 
Sanglage assise et dossier
 

Le sanglage con­siste à entre­croiser des san­gles de jute qui for­ment alors un plancher solide pour sup­porter les ressorts.

Ten­dues au max­i­mum lors de leur pose, celles-​ci se déten­dront légère­ment par l’utilisation du fau­teuil par­tic­i­pant ainsi à la sou­p­lesse de l’assise.

 

sanglage

 guindage suspendu
 
 
Pose et fix­a­tion des ressorts Assise et dossier 

 Le guindage est l’ensemble des cordes et des noeuds qui relient et main­ti­en­nent les ressorts biconiques entre eux afin que la trac­tion s’exerce ver­ti­cale­ment et non  hor­i­zon­tale­ment.
Je propose deux guindage de l'assise différents:
  -un guindage fixe pour un confort plus ferme
  -un guindage suspendu pour une assise souple

 

 

 

 

 Mise en crin 

La mise en crin con­siste à pré­parer la forme du siège en gar­nissant les sup­ports par du crin végétal.

Le crin végé­tal, décou­vert au début du siè­cle dernier est un matéri­aux naturel issu d’un palmier que l’on trouve en Afrique du Nord.   Les matières syn­thé­tiques (mousse) l’ont rem­placé à par­tir des années 70 mais n’apportent ni la même longévité ni la même sen­sa­tion de confort.

La total­ité du fau­teuil sera ainsi recou­vert de crin avant l’emballage.

Embal­lage

L’emballage per­met de don­ner au crin la forme du siège. La mise en forme est d’abord faite à l’aide de points de fond qui sta­bilisent la toile et règ­lent le vol­ume du crin.

Cette tech­nique per­met par ailleurs d’éviter que le crin ne migre à l’intérieur de son enveloppe.

 
 
 emballage

 

 

 

 

 
Pose du revête­ment cuir

La basane est un cuir naturel de mou­ton tanné végé­tal. Ses car­ac­téris­tiques sont la douceur et la chaleur du toucher.
Les cuirs proviennent de mégisseries (tanneries spécialisées dans les petites peaux)  françaises

 

Patine du cuir

Les peaux reçoivent entre 3 et 5 couches de patine .

La pleine fleur, une fois pat­inée  pro­cure la sen­sa­tion de douceur car­ac­téris­tique du fau­teuil club. D’aspect plus soyeux et naturel que d’autres cuir, il con­serve sa sur­face d’origine. il laisse appa­raître les détails car­ac­téris­tiques de la peau, son grain naturel ainsi que ses défauts. 

Coussin d'assise

Je propose trois coussins différents:
     -en mousse (HR 40) pour une assise ferme et confortable
     -en duvet (mélange duvet et mousse pour éviter l'écrasement) pour une assise moelleuse et un coussin bombé
     -en ressort pour une assise très résistante à l'écrasement.